Votre guidance pour la semaine du 7 au 13 Mars 2022

Comment ça marche ?

Chaque week-end je vous propose de choisir entre 3 tas de cartes. Respirez à fond, calmement, faites le vide dans votre esprit, et l’espace d’un moment oubliez tout ! Les tracas du quotidien, la liste des choses à faire, plus rien n’existe. Juste la paix au fond de vous et dans cet instant présent.


Prenez le temps qu’il vous faut, puis laissez-vous guider vers le choix qui vous attire parmi ces 3 pierres.

Choix 1 : A gauche, le cristal de roche
Choix 2 : Au centre, la cacoxénite
Choix 3 : A droite, le lapis lazuli

Si le cœur vous en dit, partagez cette page , peut-être qu’un message attend l’un de vos amis ? 

Les cartes utilisées aujourd’hui dans cette guidance

 ✔  Le tarot « Histoires de sorcières » de Deborah Blake et Elisabeth Alba
 ✔  L’oracle des lumières d’Inanna de Karine Vigouroux (moi-même)
 ✔  L’oracle de l’union sacrée de Karine Vigouroux (moi-même)

Je précise que je propose des guidances intuitives selon mon ressenti au moment du tirage. Je ne consulte pas particulièrement les livrets, et je pratique une méditation avant de choisir les cartes. Les messages que je délivre sont donc guidés par mon intuition et mes impressions. Si vous possédez ces oracles et consultez les livrets d’accompagnement, il est possible que l’interprétation soit un peu différente. C’est toute la magie de l’énergie de l’intuition.

Je précise aussi que je ne fais pas tout le travail. En effet je délivre les messages qui me sont soufflés par les cartes et les énergies de l’intuition. Mais ce n’est que 50% du travail. L’autre moitié vous revient. Ne sous-estimez pas le pouvoir de votre propre intuition. Laissez-là vous guider pour vous attirer vers le message qui vous est destiné. Choisir selon sa logique parce que vous aimez ou ne connaissez pas telle ou telle pierre peut fonctionner, mais cela sera encore plus vrai si vous laissez vraiment votre ressenti vous guider.

Voici les messages de la guidance de cette semaine

Choix 1 : Le cristal de roche

« Ton énergie principale cette semaine : le cavalier de deniers.

Avec le cavalier de deniers les choses, tes projets, ce qui est important pour toi en ce moment prennent de la vitesse et de l’ampleur. Des choses se matérialisent, se mettent en place, bougent, se transforment peut-être, et avancent. Avec son denier fièrement tendu devant lui, comme s’il voulait l’offrir à qui le souhaite, le cavalier est généreux, confiant et sûr de lui. Il n’a peur de rien, il se sent en totale sécurité par la simple force de ses convictions. Ses outils portés en ceinture montrent qu’il met tout en œuvre pour matérialiser son projet. Il y a ici une idée d’efforts, d’accomplissement et de travail. Et c’est sa forte détermination qui le pousse en avant, comme si son but était atteint. Tout est prévu, calculé, construit, établi, décidé d’avance.

🔮 Pour ta lecture générale cette semaine tu as les cartes du conflit, la maison et l’air. Au centre de la lecture tu as donc la maison : le foyer, le réconfort, la sécurité, la stabilité. Ton « combat » ou ton attention cette semaine peut se situer à ce niveau-là. Ou bien la maison peut te représenter toi, ton corps et ton intégrité personnelle. De chaque côté de ce « foyer » s’opposent la carte du conflit (avec ses tensions, ses discordes, ses désaccords et une certaine violence qui risquent de déstabiliser les fondations et la sécurité de ce foyer), et la carte de l’air (qui semble vouloir balayer cette énergie « électrique » d’un simple souffle).

Guidé(e) par l’énergie du cavalier, tu t’appuies sur tes convictions pour défendre le bien-être et la sécurité de ton foyer (au sens propre) ou de ta personne (au sens figuré). On t’invite peut-être à redonner leurs véritables valeurs aux événements. Un simple désaccord mérite-t-il autant de violence et de trouble ? Menace-t-il réellement tes fondations ? Ou inversement, est-ce que tu ne prends pas trop les choses à la légère ? Balayer une dispute d’un revers de main alors qu’elle cache quelque chose de plus profond est-il la solution ?

Bizarrement j’entends l’histoire des 3 petits cochons… et la question à te poser « de quelle nature est faite ta maison ? » Quelles sont tes fondations, quelle est l’intensité de la confiance et de l’amour que tu portes dans la relation, ou à toi-même ? Est-ce qu’un simple souffle effondrerait ta « maison » (ta relation, ta confiance en toi, tes projets, etc.) ? Es-tu assez solide, ou bien la relation est-elle assez solide pour braver une tempête ? Faut-il travailler à solidifier, protéger et bâtir encore plus haut cette maison ? Ou faut-il laisser le vent tout balayer pour tout recommencer un peu plus loin sur des fondations nouvelles ? Il n’y a pas de mauvaise de réponse. De simples questionnements pour savoir vers quoi tu te diriges avec autant d’énergie ?

En fait avec le cavalier de deniers ici, c’est comme si toute l’histoire était écrite d’avance et qu’il n’y avait plus de place à l’improvisation ou à la surprise. Le chemin est tout tracé et tu fonces droit devant toi avec ce denier, prêt(e) à le déposer dans le but. On te demande ici de te poser les bonnes questions afin de te réaligner au besoin avec toi-même, et de t’assurer que cette histoire déjà écrite est bien celle que tu as envie de raconter et de vivre.

Ce qui peut t’aider : l’empathie. Te mettre à la place des autres (ou de l’autre), changer d’angle de vue peut t’aider à mieux comprendre ce que tu construis, pourquoi, où tu vas, de quelle façon, et dans quelle énergie, quel état d’esprit. S’il y a une autre personne en jeu, regardez-vous dans la même direction ? Etes-vous suffisamment connectés ? Seul(e), es-tu à l’écoute de toi-même ? Es-tu aligné(e) avec ce que tu ressens à l’intérieur ?

Le défi à relever ou la leçon à retenir : la pause. Le défi peut être de savoir ou d’oser faire une pause pour prendre le temps de penser à toutes ces questions, et te réaligner au besoin avec ce que tu vis, avant de prendre n’importe quelle décision. Parfois les événements de la vie nous « happent » et on suit le courant sans voir qu’un jour on a pris le large par rapport à qui on est, et ce que l’on veut vivre. Accueille une pause pour te repositionner clairement. Ainsi tu pourras redoubler d’efforts pour protéger ce que tu possèdes et le chemin que tu as commencé à emprunter. Ou écrire un nouveau chapitre si tu réalises que tu t’es perdu(e) en chemin. La pause n’est pas un renoncement ou une faiblesse. Simplement s’accorder un temps, un souffle pour se réaligner et se repositionner dans l’univers. »

Choix 2 : La cacoxénite

« Ton énergie principale cette semaine : la mort.

L’arcane de la mort symbolise une transformation, une transition vers un renouveau. C’est aussi une libération, ou une ouverture vers la lumière. Depuis la naissance, on a vécu différentes expériences, en toute innocence. Certaines bonnes et d’autres mauvaises. Car dans les premiers pas de notre évolution il s’agit d’apprendre, de découvrir, d’expérimenter toutes choses quelles qu’elles soient. On a besoin de vivre toutes sortes de choses pour apprendre à faire la différence entre le bien et le mal, ce qui est bon et ce qui est toxique. Et à présent, l’arcane de la mort invite à faire un bilan sur ces expériences. Maintenant que l’on a acquis notre propre échelle de valeurs. Maintenant que l’on connait le chaud et le froid, le doux et le piquant, de sucré et le salé, etc. On peut désormais se positionner dans le monde. On va ainsi pouvoir décider de ce qui est bon pour nous, et faire le tri dans nos « bagages ». Qu’ils soient d’ordre émotionnel, relationnel ou matériel. La mort invite à se délester, ou abandonner toutes les choses nocives, négatives, inutiles, etc. toutes ces choses dont on ne veut plus dans notre vie. Ainsi libéré on peut alors ouvrir une nouvelle porte et y emporter tout ce qui est lumineux et utile à notre bien-être. Plus que la mort, c’est en réalité une renaissance. Au stade 0 (le fou) c’est la naissance dans l’inconscience : on ne sait rien, on ne sait pas où l’on va, on improvise, on expérimente, on apprend. Au stade XIII (la mort) c’est la naissance en pleine conscience : désormais on sait où l’on va, on connaît nos buts et nos désirs, et on sait de quelle manière on veut y aller.

🔮 Pour ta lecture générale cette semaine tu as les cartes du cadenas, la spiritualité et le destin. Cette lecture qui commence par une impasse, une porte verrouillée dans cette énergie de l’arcane de « la mort » montre que tu es arrivé(e) à un stade où il est temps de te poser des questions et de faire des choix. Aujourd’hui il ne t’est plus possible d’avancer de la même manière qu’à ton habitude. Tu ne peux plus traîner avec toi l’ensemble de tes « bagages » et toutes les expériences que tu as vécu.

Il est temps de faire un bilan d’introspection et de prendre ta place dans ce monde. Une grande transformation intérieure est en train de se produire. Car tu es arrivé(e) au bout de ton premier parcours de vie, comme si plus rien ne te nourrissait à ce stade. D’où cette porte fermée qui t’empêche d’aller plus loin. Et peut-être que tu le sens énergétiquement en ce moment ? Est-ce qu’il n’y a pas sans arrêt des « bâtons dans les roues » de tes projets ? Des choses qui grincent comme si elles n’étaient pas vraiment à leur place ?

C’est aussi devant cette porte, un peu la question : « Et maintenant ? Je fais quoi ? » Avec la carte de la spiritualité et du destin ensuite, il s’agit peut-être pour toi de ton éveil spirituel. D’une nouvelle compréhension de qui tu es, de pourquoi tu es ici, et de ce que tu peux apporter au monde dans cette nouvelle vision de ton être. N’y a-t-il pas quelque chose au fond de toi que tu as toujours rêvé de faire ? Ou des croyances qui ont toujours été là, mais que tu ne t’ai jamais autorisé(e) à prendre au sérieux parce que le monde autour de toi ne conceptualisait pas ce mode de pensées ou de croyances ? Et puis au fil du temps, de nombreuses croyances limitantes se sont mises en place avec l’éducation, la scolarité, les médias, et ton intégration dans ce monde. Tu as oublié ou mis de côté les choses qu’enfant tu imaginais possibles.

Aujourd’hui le moment est venu de croire en toi, et de faire sauter quelques verrous posés là par la société. Crois en toi, en ton intuition, et invente ta vie, ton monde selon qui tu es réellement au fond de toi. Cesse de te conformer à ce qui se vit à l’extérieur, libère-toi, deviens ta propre lumière, et suis ton propre chemin. Tu t’es incarné sur cette terre, dans ce corps, dans cette vie. Pourquoi ? Quels désirs vibrent profondément en toi ? Poursuis ton chemin de vie.

Ce qui peut t’aider : le message. En cours d’éveil spirituel, l’univers t’accompagne et te délivre souvent des messages par les synchronicités. Observe les petits détails, les mots, les sons, les chiffres, les objets qui se répètent ou font écho avec tes pensées ou tes questionnements. Ouvre-toi à de nouvelles possibilités. Les messages arriveront parfois de manière surprenante.

Le défi à relever ou la leçon à retenir : la dépendance. Il est parfois difficile de se défaire de nos certitudes. Comment sais-tu que la terre est ronde par exemple ? Parce qu’on te l’a dit ? Ou es-tu allé(e) vérifier toi-même ? Apprends à tout remettre en question, et à ne plus prendre pour acquis et définitif tout ce qu’on t’a enseigné jusqu’à présent. Aujourd’hui vis tes propres expériences, et tires-en tes propres enseignements. Ne sois plus dépendant du monde extérieur, et ressens de l’intérieur ce que tu vis. »

Choix 3 : Le lapis lazuli

« Ton énergie principale cette semaine : le monde.

Le monde, dernier arcane majeur du tarot symbolise, la fin, l’apogée, la réussite, l’aboutissement d’une vie ou d’un projet. Il peut représenter un moment de gloire et de grande satisfaction. C’est aussi la fin d’un cycle, et l’émergence d’un autre cycle à venir. Ainsi on peut se situer dans un temps suspendu entre aboutissement et renouveau. C’est un moment de plénitude, un peu comme un cocon dans lequel on peut se prélasser, se reposer, se ressourcer, et surtout prendre du plaisir à apprécier ce moment béni tant attendu. Car toutes les épreuves et les tourments ont été surmontés, compris et assimilés. Un long processus d’évolution qui permet d’atteindre cet épanouissement total.

🔮 Pour ta lecture générale cette semaine tu as les cartes de l’eau, l’enfant et le travail. L’eau représente la fluidité, les énergies et les émotions qui circulent. Et l’enfant et le travail rappellent ce processus d’évolution, depuis l’apprentissage scolaire au stade de l’enfance, jusqu’aux expériences de l’adulte à travers son travail (travail professionnel ou travail sur soi-même). Ces cartes nous rappellent que l’évolution se poursuit tout au long d’une vie et qu’il ne s’agit pas de simplement relever une épreuve pour révéler son plein potentiel, ou trouver son total épanouissement.

En réalité, tout fonctionne par cycles. Et l’eau nous rappelle que tout doit circuler pour fonctionner, et qu’il faut laisser ces cycles faire leur œuvre pour vivre chaque fois une nouvelle réussite. La vie n’est pas un début, un milieu et une fin. Mais une succession de cycles. Une succession d’enseignements, d’expérimentation et de réussites. N’attends pas une FIN fixe, définitive et irrévocable pour te sentir pleinement heureux et vivant (vibrant).

Accueille tous ces cycles et félicite-toi chaque fois que possible de toutes tes réussites. Une vie est un cycle, mais également une année est un cycle, un mois est un cycle, une journée est un cycle, une heure est un cycle, etc. Tu as ainsi l’opportunité à chaque instant, quotidiennement, pour te féliciter et te célébrer. Savoure ta réussite, aussi petite soit-elle, tout le temps !

Ne remets rien à plus tard. N’attends pas après quoi que ce soit : le week-end, les vacances, l’année prochaine, après ci ou ça, etc. Tu es libre de te sentir heureux, fier(ère) et épanoui(e) en permanence si tu le désires. Il suffit d’accueillir chacun des cycles de ta vie et chacune de tes petites réussites. Il ne s’agit pas t’attendre le prix Nobel pour avoir sauvé la planète pour te sentir libre, heureux et pleinement toi-même. Tu viens de terminer une tâche au travail ? De finir un article ? De clôturer un dossier ? De terminer un entretien ou une réunion ? A la maison, tu as terminé de nettoyer ? Tu viens de remplir le frigo ? De préparer un bon repas pour la famille ? Etc. etc.

Chaque jour tu as des centaines d’occasions de clore un cycle et de te féliciter pour le travail accomplit. Alors célébre-toi et sois fier(ère) de toi. Cultive ta « waouh » attitude et crée ton monde d’accomplissement et de réussites.

Ce qui peut t’aider : la friend zone. Sois simplement ton/ta meilleur(e) ami(e). Prends soin de toi comme tu prendrais soin d’un être cher. Tu as ce droit indispensable pour ton bien-être. Tu DOIS être la première personne au monde à prendre soin de toi, à te considérer, à te respecter et à te féliciter. TU es la personne la plus importante dans ta vie. Peu importe les merveilleux sentiments d’amour que tu ressens pour tes enfants, ta moitié ou ta famille. Aime-toi au moins autant. L’amour n’a pas de limite, alors n’aie pas peur d’en manquer si tu t’autorises à t’en donner toi-même.

Le défi à relever ou la leçon à retenir : la stabilité. S’aimer soi-même c’est le point de départ universel pour pouvoir aimer quelqu’un d’autre, ou être aimé de quelqu’un d’autre. Il s’agit de tes fondations. Alors aime-toi. Célébre-toi. Sois fier(ère) de toi. Si tu te sens bien avec toi-même, tu pourras affronter toutes les tempêtes de la vie, tu tiendras toujours debout ! »


Sachez toutefois que ce sont des messages généraux qui sont destinés au plus grand nombre. Il faut prendre cette guidance avec légèreté et de façon ludique. Avec une bonne concentration sur votre intuition, il y a toutes les chances que le message délivré puisse vibrer en vous. Si toutefois ce n’est pas le cas, c’est simplement que cette semaine le message ne vous était pas destiné. Dans ce cas essayez à nouveau le week-end prochain.

Laisser un commentaire