comment utiliser les bols tibétains

Les bols chantants tibétains

L’histoire du bol tibétain

L’histoire du bol chantant tibétain remonte à l’âge de bronze (3 000 à 1 200 av. J-C). Bien qu’on en ait très peu de traces, les bols chantant sont probablement issu de pratiques chamaniques pré-bouddhistes. Ils étaient utilisés lors de leurs cérémonies religieuses et de leurs pratiques de guérisons.

Aujourd’hui encore les bols chantants sont utilisés pour les bienfaits de leurs ondes sonores, pour les cérémonies religieuses Bouddhistes, les méditations, et pour les soins de guérison.

Fabrication des bols tibétains

Traditionnellement il est composé de 7 métaux, représentant les 7 chakras, les 7 planètes du système solaire, ou encore les 7 jours de la semaine :

  • Or : Soleil, Dimanche, le chakra du plexus solaire
  • Argent : Lune, Lundi, le chakra sacré
  • Fer : Mars, Mardi, le chakra racine
  • Mercure : Mercure, Mercredi, le chakra de la gorge
  • Étain : Jupiter, Jeudi, le chakra du 3ème œil
  • Cuivre : Vénus, Vendredi, le chakra du cœur
  • Plomb : Saturne, Samedi, le chakra couronne

Mais il existe également d’autre alliages de 3 ou 5 métaux (au minimum cuivre, étain et fer).

Les bols tibétains sont traditionnellement fabriqués en Inde, au Népal ou au Tibet, et on fera la distinction entre 2 modes de fabrication : martelés ou moulés.

Les bols martelés

Ce sont des bols traditionnels à l’aspect doré et à la surface irrégulière, où l’on distingue le travail de martelage qui permet aux métaux de prendre la forme du bol. Ils peuvent être de différentes tailles et épaisseurs, et sont fabriqués à la main un à un. Un véritable savoir-faire.

Bol tibétain martelé à la main
Bol tibétain martelé à la main

Les bols moulés

Ce sont des bols coulés dans un moule. Aucun travail de martelage n’est réalisé. Ces bols sont reconnaissables à leur aspect lisse et parfait, sans aucune trace de martelage. Ce sont des bols fabriqués de façon industrielle qui proviennent majoritairement de Chine, et que l’on trouve à des prix plus réduits.

Bol tibétain moulé
Bol tibétain coulé dans un moule

A quoi servent les bols tibétains ?

La méditation

Les sons et vibrations du bol chantant aident à la concentration pendant la méditation, et aident à faire le « vide mental » plus facilement en se laissant imprégner du son qui nous envahit. Ils seront donc un très bon allié de vos méditations.

Les massages et les soins de guérison

Allongez-vous, détendez-vous, et posez le bol sur votre ventre. Faites chanter le bol et ressentez les vibrations résonner dans votre corps, vous serez surpris ! Les vibrations agissent sur chaque molécule d’eau qui constituent le corps humain, et c’est ce principe qui va permettre un massage aux bols chantant, en vue de rééquilibrer notre corps, mais aussi notre esprit. C’est un moment d’abandon total et de libération spirituelle.

La purification

De la même manière les vibrations du bol chantant ont un pouvoir de purification. On pourra l’utiliser pour purifier nos minéraux en lithothérapie par exemple. Ou encore pour purifier et harmoniser un lieu.

Comment faire chanter les bols tibétains ?

Il y a deux manières de faire chanter un bol tibétain.

En frappant

Tout d’abord la façon la plus élémentaire est de frapper le bol par l’extérieur à l’aide d’un maillet de bois afin d’obtenir son son de vibration élémentaire. C’est la manière la plus simple utilisée pour annoncer le début et la fin d’une méditation par exemple.

En frottant

Pour gagner le son en amplitude et obtenir sa fondamentale, on frappera d’abord l’extérieur du bol avec le maillet pour le faire vibrer, puis on frottera le maillet verticalement sur les bords extérieurs du bol pour gagner en amplitude. Cette technique favorisera l’abandon plus rapidement dans la méditation. Elle est également utilisée pour les massages aux bols dont les vibrations vont venir résonner dans tous le corps.

On pourra faire chanter son bol de la même façon en le remplissant à moitié d’eau. Les vibrations transmissent dans l’eau permet de les observer en plus de les ressentir. Un moment magique !

Comment soigner avec les bols tibétains ?

Les vibrations particulières du bol tibétain ont un pouvoir de résonnance particulier sur les molécules d’eau. Le corps humain étant constitué à près de 80 d’eau, les répercutions de ces ondes sonores sur notre corps en fait un fabuleux moyen de guérison du corps et de l’esprit.

Ils accompagnent agréablement les séances de médecine alternatives telles que le yoga, la méditation, la sophrologie, la musicothérapie, sans oublier le massage au bol.

Séance de relaxation aux bols tibétains

Le corps vibre à une fréquence particulière. Cette fréquence pourra varier selon nos émotions, nos expériences du moment, nos ressentis. Les sons vibratoires du bol chantant pourra aider au rééquilibrage de nos vibrations en les harmonisant.

On pourra par la méditation et les sons du bol rehausser des vibrations trop basse, ou encore rééquilibrer nos chakras en harmonisant les vibrations du corps et de l’esprit.

Méditation avec les bols tibétains

La méditation, à la base une pratique spirituelle ancestrale est de plus en plus populaire et répandue dans notre monde moderne. Elle traverse toutes les cultures et religions pour apporter équilibre mental, soulagement du stress, ressourcement, apaisement.

Les vibrations sonores du bol tibétain accompagne à merveille cette pratique, en favorisant le lâcher-prise. En laissant les ondes se propager aussi bien à l’écoute du son qu’au ressenti des vibrations, nous nous laissons envahir par l’ici et maintenant, ce qui facilite le « vide mental » que l’on recherche en méditation.

Pendant les méditations de groupe, le son du bol chantant guidera les pratiquant en rythmant les débuts et fins de méditations. Cela permet au pratiquant de lâcher complètement prise et de se laisser bercer par le rythme du gong.

Comment nettoyer les bols tibétains ?

On n’utilisera aucun produit chimique agressif pour nettoyer son bol chantant. Cela pourrait le dénaturer et altérer ses propriétés.

Généralement un simple chiffon doux suffit à retirer la poussière ou les traces de doigts. On veillera à ne pas frotter trop énergiquement. On pourra mouiller le chiffon à l’eau au besoin, en veillant à bien le sécher ensuite. Le bol doit toujours être conservé au sec.

On pourra ensuite le purifier à l’encens ou par fumigation à la sauge. D’abord à l’extérieur du bol pour le laisser s’imprégner se son environnement, puis à l’intérieur du bol, sans toucher les parois. On protégera ainsi son énergie et la qualités de ses vibrations.

Où acheter des bols tibétains ?

On l’a vu il existe différentes méthodes de fabrication. Tout dépend de votre objectif recherché. Pour un objet décoratif, les bols moulés industriellement peuvent convenir. Ils sont généralement gravés et peints et sont esthétiquement d’apparence parfaite. De plus ils sont moins onéreux, donc ce n’est pas utile de mettre très cher dans un article décoratif.

Si vous recherchez en revanche une vibration de qualité pour vos méditations et soins, je vous conseille plutôt de vous accorder un peu plus de budget et d’opter pour un bol martelé à la main. Le coût de l’artisanat est plus élevé mais les vibrations incomparables.

Vous trouverez dans le magasin dès l’ouverture une sélection de bols chantants tibétains martelés à la main.

One thought on “Les bols chantants tibétains

Laisser un commentaire